Exodus : Un jardin à travers le temps 2005 – 2007

Grâce au volet pédagogique, chacune des cohortes d’étudiantes et d’étudiants du programme Paysage et commercialisation en horticulture ornementale (PCHO) laisse son héritage à l’ITA. Chaque année, les finissants lèguent un jardin où ils ont expérimenté leurs connaissances en toute confiance et qu’ils pourront revoir, et revoir encore au cours des années futures. Prenez le temps d’aller explorer chacun des jardins-écoles du Jardin Daniel A. Séguin.

appqEn 2009, ce jardin-école a remporté le 1er prix dans la catégorie « jardins de la relève » lors du concours de l’Association des paysagistes professionnels du Québec (APPQ).
exodus12

Construction du Jardin Exodus

exodus22

Construction du Jardin Exodus

Ce jardin se décline en deux parties distinctes.

L’une représente un village abandonné, où la nature redevient maîtresse des espaces que l’homme s’était appropriés. Les végétaux envahissent les structures, leur donnent un second souffle de vie.

L’autre partie révèle un milieu plus urbanisé, où la nature est beaucoup plus contrôlée, à l’image des grandes villes d’aujourd’hui.

Cette opposition représente la migration de l’homme au cours des dernières décennies, ce qu’évoque son titre, «Exodus, un jardin à travers le temps ». En d’autres mots, il raconte, l’exode de l’être humain, qui passe du milieu rural au milieu urbain.