Jardin d’enfants « Amadahy » 2008 – 2011

 

amadahy2

Grâce au volet pédagogique, chacune des cohortes d’étudiantes et d’étudiants du programme Paysage et commercialisation en horticulture ornementale (PCHO) laisse son héritage à l’ITA. Chaque année, les finissants lèguent un jardin où ils ont expérimenté leurs connaissances en toute confiance et qu’ils pourront revoir, et revoir encore au cours des années futures. Prenez le temps d’aller explorer chacun des jardins-écoles du Jardin Daniel A. Séguin.

Page Facebook des étudiants participant à l’élaboration du Jardin Amadahy :
http://www.facebook.com/Jardin.Amadahy

Puisque sa réalisation s’étale sur les trois années que dure notre formation, le Jardin-école nous donne l’occasion de tirer profit des précieuses connaissances vues en classe. Ainsi, dès la première session, nous nous familiarisons avec le thème et le site proposé. Ensuite viennent la cogitation et l’élaboration d’un plan de travail. Enfin, la troisième année est marquée par la traversée de l’autre côté de la rue, c’est-à-dire au Jardin Daniel A. Séguin, pour mettre la main à la pâte. Ensemble, chaque semaine, nous fourmillons comme de véritables insectes, travaillant sans relâche et avec coeur à la réalisation de notre beau projet.

Le Jardin-école est une composante très importante de notre formation. Grâce à cette activité, chacun est en mesure de peaufiner ses connaissances techniques de l’aménagement paysager. Nous travaillons le bois, la terre, la pierre et le béton, en plus de construire un bassin d’eau et d’implanter d’innombrables végétaux. Bref, petit à petit, nous léguons un héritage au Jardin. Nous marquons les empreintes de notre passage à l’ITA en l’enrichissant d’un tout nouveau paysage.

Photo étudiants - printemps 2011

Photo étudiants – printemps 2011

 

Nous vous invitons donc à découvrir Amadahy, le jardin des Flôdeaux, dès son ouverture en mai. Que signifie Amadahy? La réponse est remplie de poésie : forêt d’eau. Nous avons, à l’unanimité, choisi ce nom, car selon nous, il représente parfaitement le village que nous tâchons de créer depuis trois ans. Notre jardin d’enfants déploiera ainsi, une fois achevé, les assises de sa conception : un monde entre contes et légendes grâce aux plus fantastiques des personnages du Jardin Amadahy : les Flôdeaux. Ces petits êtres aux oreilles pointues, nés du fruit de notre imagination, stimuleront l’imaginaire des enfants et, surtout, nous permettront de leur transmettre un message d’écologie : l’importance de protéger notre planète. En effet, il était très important pour nous que notre jardin soit d’abord pédagogique, même s’il revêt un caractère ludique.

On y trouvera, par conséquent, plusieurs modules de jeu tels un bateau échoué, un puits-fontaine, une maisonnette, une immense table à manger et même un nid géant. Il y aura aussi un arboretum, mille et une connaissances en ce qui a trait aux oiseaux, des instruments de musique, des fiches explicatives, l’observation d’insectes et bien d’autres trésors. Les élèves du niveau primaire pourront ainsi venir passer une magnifique journée en s’imprégnant d’un conte propre aux Maskoutains. Ils découvriront un village en entier et pourront jouer, s’amuser, apprendre et observer la nature tout en prenant conscience de son importance.

Photo étudiants - automne 2010

Photo étudiants – automne 2010

 

Enfin, si nous ciblons comme public surtout les jeunes enfants du primaire, nous demeurons convaincus que notre jardin saura attendrir les âmes de tout âge qui, au fond de leur coeur, ont su rester jeunes. En fait, Amadahy se révèle être une véritable fontaine de jouvence, une forêt d’eau, dans le cœur des marmots. Bienvenue à tous, enfants, parents, étudiants, professeurs, marchands, et horticulteurs. Venez apprendre, vous amuser et surtout, appuyer la fondation à laquelle nous nous sommes associés, Rêves d’enfants, un partenariat dont nous sommes très fiers! Bon été!

Photo étudiants - automne 2010

Photo étudiants – automne 2010